Chercher le terme   dans Trier  
  

 135 document(s) trouvé(s)0     [Imprimer la liste]
Images concernant «P037» : Fonds  14 / 0

Liste des Images pour le fonds P037 - Fonds André Forget
ImageNo imageTitre
Sceau du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A1.01,01.01

Sceau du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Empreinte de sceau de forme oblongue sur lequel on peut lire «St Vincent de Paul Penitentiary» imprimée ici avec de la cire rouge sur feuille de papier sur laquelle on peut lire «Sceau du pénitencier St-Vincent de Paul» et «St Vincent de Paul Penitentiary».
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A1.02.01

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Plan de la Réforme de Saint-Vincent-de-Paul. 22 mars 1873. Auteur : Henri-Maurice Perreault.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A1.02.02

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Plan du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul. Détail. 1896. Auteur : C.E. Goad.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul et environs
P037/A2.01,01.01

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul et environs
Vue aérienne du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul et de ses environs immédiats avec identification des différentes constructions situées entre le pénitencier et la rivière des Prairies au lendemain de l'émeute du 17 juin 1962. Juin 1962. Photographie, papier calque et mine de plomb : n&b ; 22 x 28 cm.
Monument aux soldats des première et deuxième guerres mondiales
P037/A2.01,01.02

Monument aux soldats des première et deuxième guerres mondiales
Situé au sud-est du pénitencier, à l'intersection de la montée Saint-François et du boulevard Lévesque est, ce monument en pierre rappelle la forme d'un obélisque. Posé sur une base auquel mène une courte série de marches, le monument porte les dates des deux guerres inscrites dans la pierre ainsi que deux plaques de bronze sur lesquelles est gravé un texte rendant hommage aux soldats morts durant ces deux conflits. En arrière-plan, on distingue le mur d'enceinte du pénitencier ainsi que la partie centrale du bâtiment principal. Photographie : n&b ;
Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,02.01

Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue en plongée d'une bâtisse de deux étages en construction le long du mur d'enceinte nord-est. Les étais qui stabilisent les formes de bois à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment et ayant servis à l'érection des murs en béton sont bien visibles. Sur la gauche, on peut voir une structure métallique ayant servie à supporter une grue (?), et en arrière-plan, le mirador nord du pénitencier. Photographie : n&b ; 12,7 x 15,8 cm.
Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1914
P037/A2.01,02.02

Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1914
Vue d'ensemble des réparations faites au mur sud-ouest du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul. On aperçoit des étais, et au-delà, la cheminée et le château d'eau. 1914. Photographie : n&b ; 12,7 x 17,8 cm.
Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,02.03

Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Aire de dépôt des blocs de pierre servant à la construction de bâtiments. On aperçoit des pierres empilées, des palans et autres machineries ainsi qu'un groupe de détenus non loin des rails du chemin de fer. Par delà les murs, on distingue un château d'eau et l'église de Saint-Vincent-de-Paul. Photographie : n&b; 12,6 x 17,3 cm.
Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,02.04

Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Travaux d'agrandissement. Érection d'un mur parallèlement au mur d'enceinte existant dans lequel apparaît une brèche. On aperçoit les pierres, les palans et autres machineries utilisés dans la construction du mur par des ouvriers et des détenus. On distingue également un mirador et un garde sur le sommet du mur d'enceinte. Avant 1936. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul, avant 1936
P037/A2.01,03.01

Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul, avant 1936
Vue du coin nord-est où l'on distingue les bâtiments abritant la chapelle catholique, le réfectoire, et le dortoir. Un tapis de neige recouvre un amoncellement de gravas qui occupe une partie de l'espace au nord des bâtiments. On peut aussi voir une toilette de chantier ainsi que quelques détenus. Avant 1936. Photographie : n&b ; 12,7 x 17,6 cm.
Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.02

Travaux de construction au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue de l'aile ouest, à gauche, qui abrite la chapelle protestante, et du bâtiment abritant les ateliers et devant lequel un groupe de six hommes se tient près d'une large tranchée. Au loin, entre les deux bâtiments se trouve une aire destinée à la taille de pierre où l'on distingue palan, matériaux et chariots. L'avant-plan est occupé par une autre construction non achevée. Photographie : n&b ; 12,7 x 17,6 cm.
Bâtiment de l'Administration du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1950-1960
P037/A2.01,03.03

Bâtiment de l'Administration du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1950-1960
Vue d'un bâtiment appuyé au mur extérieur ouest du pénitencier et dont les fenêtres sont munies de barreaux. Quelques véhicules dont une camionnette et un autobus sont stationnés près de l'édifice. 1950-1960. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.04

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue des ailes nord-ouest et sud-est avant la construction du pavillon central. On distingue en arrière-plan le clocheton de la chapelle protestante ainsi que le bâtiment abritant les ateliers. Sous un tapis de neige on devine des gravas, un palan et des pierres servant à la construction. Photographie : n&b ; 12,7 x 17,8 cm.
Pénitencier St-Vincent-du-Paul vers 1885
P037/A2.01,03.05

Pénitencier St-Vincent-du-Paul vers 1885
Vue de la façade nord-est du pénitencier. On voit bien le couvent des Dames du Sacré-Coeur qui fut intégré au complexe pénitentiaire. Le jouxtant, au nord, se trouvent des bâtiments servant de bureaux, le bâtiment abritant la chapelle catholique et l'entrée principale où l'on peut aperçevoir deux gardiens. Au sud de l'ancien couvent, on distingue le bâtiment abritant les cuisines. En arrière-plan, derrière l'entrée, se trouve l'édifice abritant les ateliers. Vers 1885. Photographie : n&b ; 12,7 x 17,8 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.06

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue du mur d'enceinte nord-ouest et d'une entrée monumentale. Photographie ; n&b ; 21 x 28 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.07

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue du bloc principal du pénitencier, d'une partie du mur d'enceinte sud-ouest, en avant-plan, et du mirador est, en arrière-plan sur la droite. Photographie : coul. ; 10 x 15,2 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.08

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue du bloc principal du pénitencier, d'une partie du mur d'enceinte sud-ouest et du mirador ouest, en arrière-plan sur la gauche. Photographie : coul. ; 10 x 15,2 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.09

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue de la partie sud du pénitencier avec les murs d'enceinte sud-est et sud-ouest, et les miradors est, à gauche, et ouest, à droite. Au-delà du mur, on aperçoit l'église de Saint-Vincent-de-Paul. Photographie : coul. ; 10 x 15,2 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1906
P037/A2.01,03.10

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1906
Vue d'ensemble de la partie ouest du pénitencier et avec le mur d'enceinte sud-ouest en avant-plan.1906. Photographie : n&b ; 12,2 x 17,3 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.11

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue sur une encoignure du mur d'enceinte avec mirador et aire clôturée et barbelée. Photographie : n&b ; 12,3 x 16,8 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1925
P037/A2.01,03.12

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1925
Vue d'ensemble de la façade nord-ouest avec entrée monumentale et les miradors ouest et sud, sur la droite, Au-delà d'un champs, on aperçoit les bâtiments les plus élevés du pénitencier qui s'élèvent au-dessus du mur d'enceinte, dont un château d'eau, mais aussi d'autres bâtiments situés à l'extérieur des murs, dont l'église de Saint-Vincent-de-Paul. 1925. Photographie : n&b ; 10,8 x 17,7 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1920-1930
P037/A2.01,03.13

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1920-1930
Vue aérienne du pénitencier et des environs immédiats. Sur la gauche, on peut apercevoir un bâtiment en construction dans le prolongement de l'une des ailes carcérale du bloc principal. On distingue les tas de pierre et les palans utilisés pour la construction. Années 1920-1930. Photographie : n&b ; 10 x 17,7 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1920-1930
P037/A2.01,03.14

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1920-1930
Vue aérienne du pénitencier et des environs immédiats. Sur la gauche, on peut apercevoir un bâtiment en construction dans le prolongement de l'une des ailes carcérales du bloc principal. On distingue les tas de pierre et les palans utilisés pour la construction ainsi que le chemin de fer passant par l'entrée du mur nord-ouest et menant au chantier. Années 1920-1930. Photographie : n&b ; 10 x 17,7 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1920-1930
P037/A2.01,03.15

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1920-1930
Vue aérienne du pénitencier. En avant-plan, on peut apercevoir un bâtiment en construction dans le prolongement de l'une des ailes carcérales du bloc principal. On distingue les tas de pierre et les palans utilisés pour la construction ainsi que le chemin de fer passant par l'entrée du mur nord-ouest et menant au chantier. Années 1920-1930. Photographie : n&b ; 12,5 x 17,7 cm.
Partie ouest du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
P037/A2.01,03.16

Partie ouest du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
On aperçoit les ateliers, qui longent le mur sud-ouest, ainsi qu'un bâtiment construit dans la prolongation de l'une des ailes du bloc principal. Au centre s'étend une aire réservée au travail de la pierre comme en témoignent matériaux et palans. En arrière-plan on voit le paysage environnant et la porcherie, sur la droite, alors qu'en avant-plan apparaît le toit d'un bâtiment situé hords les murs. Août 1939. Photographie : n&b ; 12,3 x 17,3 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1906
P037/A2.01,03.17

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1906
Vue en direction nord-ouest du bloc principal. On distingue la partie centrale, trois ailes qui s'étirent vers le sud, et le mur d'enceinte sud-est en avant-plan. Sur la droite, on peut voir l'ancient couvent des Dames du Sacré-Coeur, et sur la gauche, en arrière-plan, la porcherie du pénitencier. 1906. Photographie : n&b ; 11,9 x 15,8 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
P037/A2.01,03.18

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
Vue en plongée de la partie sud-est de l'enceinte. On peut voir, en avant-plan, une aire clôturée que surplombe le mirador est. Plus loin, à l'est, on discerne les contours du Centre fédéral de formationl. 1939. Photographie : n&b ; 10,5 x 17,8 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
P037/A2.01,03.20

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
Vue en plongée de la partie sud du pénitencier. On peut voir, en arrière-plan, l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur, et la chaufferie du péniencier. Août 1939. Photographie : n&b ; 11,3 x 17,7 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
P037/A2.01,03.21

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul en 1939
Face extérieure du mur nord-est avec entrée monumentale. En avant-plan, le mirador nord et le portail en fer forgé sur lequel on pouvait lire «PENITENCIER ST VINCENT DE PAUL». Hiver 1939. Photographie : n&b ; 12,7 x 17,5 cm.
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul ,avant 1914
P037/A2.01,03.22

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul ,avant 1914
Vue de la façade nord-est. À gauche, l'ancient couvent des Dames du Sacré-Coeur et les bâtiments le jouxtant. À droite, le mur d'enceinte nord-ouest, et le mirador ouest. En avant-plan, sur la droite, on peut voir l'extrémité d'un porche et un jardinet clôturé appartenant à la résidence des gardiens située le long de la montée Saint-François. Avant l'incendie du 26 février 1914. Photographie : n&b ; 12,1 x 17,8 cm.
Portail du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.23

Portail du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Sur la montée Saint-François, portail à double arche en fer forgé sur lequel on peut lire «PENITENCIER ST VINCENT DE PAUL». Un garde à cheval se tient sous l'une des arches. À droite, on peut voir une partie du logement des guardiens. Photographie : n&b ; 12,4 x 17,7 cm.
Ateliers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.24

Ateliers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Bâtiment en pierre situé dans l'enceinte du pénitencier et utilisé comme ateliers. On aperçoit de l'équipement utilisé pour les échafaudages sur le perron et sur le toit où une passerelle repose sur les faîtes. Au centre, on peut apercevoir un gardien, et à droite, ce qui ressemble à une baricade sécurisant une tranchée creusée devant le bâtiment. Photographie : n&b ;
Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul avant 1916
P037/A2.01,03.25

Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul avant 1916
Le long de la montée Saint-François, mur d'enceinte nord-est et du mirador est près duquel se tient un garde armé. À droite, à l'extrémité nord, on distingue l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur, intégré au complexe pénitenciaire, et vers lequel se dirige un homme menant un cheval tirant une charette. Avant 1916. Photographie : n&b ; 10,1 x 14,8 cm.
Entrée du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.26

Entrée du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Entrée double en pierre percée dans le mur d'enceinte nord-ouest du pénitencier. L'une des entrées est plus large pour les véhicules, et l'autre plus étroite pour les piétons. On distingue, au delà la porte, un bâtiment du pénitencier. Photographie : n&b ;
Sculptures au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.27

Sculptures au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Parterre adossé à l'extrémité d'un bâtiment près du bloc principal et sur lequel a été érigé la sculpture d'un gardien au repos tenant une carabine de la main droite. De part et d'autre ont été placé deux sculptures de lion dont l'une des pattes repose sur une sphère. Photographie : n&b ;
Bâtiment du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.28

Bâtiment du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Façade d'un bâtiment de service en pierre à un seul étage dont les fenêtres et l'entrée sont grillagées. Une clôture à mailles de chaîne surmontée de barbelés en contrôle l'accès. Derrière le bâtiment, on distingue le mur d'enceinte sud-est et les clochers de l'église de Saint-Vincent-de-Paul. Photographie : n&b ;
Bâtiment du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.29

Bâtiment du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Face latérale d'un bâtiment de service en pierre à un seul étage percée d'une porte à chaque extrémité et d'une fenêtre grillagée. Le toit est percé de lanternaux et de puits de lumière. Une clôture à mailles de chaîne surmontée de barbelés court parallèlement au mur. Au delà du bâtiment, on aperçoit le mur d'enceinte sud-est sur lequel court une passerelle, ainsi que le mirador est. Un terrain gazonné, deux arbres et un chemin occupe l'avant-plan. (Voir aussi P037/A2.01,03.28). Photographie : n&b ;
Centre fédéral de formation et Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,03.30

Centre fédéral de formation et Pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue aérienne du Centre fédéral de formation, du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul et du village de Saint-Vincent-de-Paul. On distingue aussi la rivière des Prairies et la rive nord de l'île de Montréal. Sur la droite, en avant-plan, on peut voir les rails du chemin de fer. Photographie : n&b ;
Saint-Vincent-de-Paul et les environs
P037/A2.01,03.31

Saint-Vincent-de-Paul et les environs
Vue aérienne de la région de Saint-Vincent-de-Paul. À l'avant-plan, on distingue les bâtiments de Canada centre de prévention et des terrains largement inoccupés que traverse le chemin de fer. Plus loin, en arrière-plan, on peut voir le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul sur la montée Saint-François, le village de Saint-Vincent-de-Paul, la rivière des Prairies et l'île de Montréal. Photographie : n&b ;
Établissement Leclerc
P037/A2.01,03.32

Établissement Leclerc
Vue aérienne de l'Établissement Leclerc et des terrains environnants. En arrière-plan, au-delà du chemin de fer, on distingue le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul, le Centre fédéral de prévention, et le village de Saint-Vincent-de-Paul. Plus à gauche se trouve le Centre fédéral de formation et, plus loin, la rivière des Prairies et l'île de Montréal. Photographie : n&b ;
Canada centre de prévention dans les années 1960
P037/A2.01,03.33

Canada centre de prévention dans les années 1960
Vue en plongée prise depuis le mirador nord du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul sur le stationnement de Canada centre de prévention. Outre les voitures, on peut voir les bâtiments du Centre de prévention et, au loin, une partie de l'Établissement Leclerc. Années 1960. Photographie : n&b ;
Entrée du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul vers 1950
P037/A2.01,03.34

Entrée du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul vers 1950
Entrée principale du pénitencier sur la montée Saint-François. En avant-plan, le stationnement qui s'articule autour d'un petit îlot gazonné flanqué de deux sculptures de lion et sur lequel a été érigé un mât porte-drapeau. Au loin, par delà le mur d'enceinte, on aperçoit les clochers de l'église de Saint-Vincent-de-Paul. Vers 1950. Photographie : n&b ;
Couvent des Dames du Sacré-Coeur incorporé au pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul, tel qu'il apparaît en 1915
P037/A2.01,03.35

Couvent des Dames du Sacré-Coeur incorporé au pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul, tel qu'il apparaît en 1915
Façade principale du couvent des Dames du Sacré-Coeur construit en 1845 sur la montée Saint-François. Par la suite, il fut incorporé à la Réforme puis au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul. 1915. Photographie : n&b ; 17,5 x 11,2 cm.
Le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul sur la montée Saint-François, en 1915
P037/A2.01,03.36

Le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul sur la montée Saint-François, en 1915
Vue partielle du mur d'enceinte nord-est du pénitencier, sur la montée Saint-François. De gauche à droite, on distingue le mirador est, le mur d'enceinte, l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur, un édifice abritant des bureaux, le bâtiment abritant la chapelle catholique, puis un autre bâtiment devant lequel on peut voir une charette et une jeune femme en tablier blanc. En avant-plan, on aperçoit une partie de la montée Saint-François et des poteaux électriques qui longent le chemin. 1914. Photographie : n&b ; 10,8 x 17,8 cm.
Façade est du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul sur la montée Saint-François, en 1919
P037/A2.01,03.37

Façade est du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul sur la montée Saint-François, en 1919
Vue partielle du mur d'enceinte et de la façade de l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur sur la montée Saint-François. Sur la gauche, un gardien, armé d'une carabine qu'il tient à la main, longe le mur du pénitencier. Plus loin, un groupe de quatre personnes approchent de l'ancien couvent devant lequel est planté un poteau électrique. En avant-plan, une partie de la monté Saint-François.1919. Photographie : n&b ; 10,1 x 17,8 cm.
Unité carcérale au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,04.01

Unité carcérale au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Aire dégagée donnant accès aux cellules. En avant-plan, une petite zone clôturée protège une cloche posée sur une base. Près de celle-ci, un gardien est en conversation avec un détenu en civil qui tient un cabaret sur lequel est posé un repas. Sur la gauche, un homme en sarreau blanc se tient près d'un chariot sur lequel sont posées de petits contenants. En arrière-plan, un mur perçé d'une porte munie de barreaux donne accés aux cellules. Un escalier grimpe le long du mur menant à une passerelle livrant accès à un deuxième bloc de cellules. Deux détenus en civil portent également leur repas dans un cabaret et semblent se diriger vers leur cellule. Un deuxième escalier mène à un autre étage. Sur la droite, on peut voir le même arrangement superposé de portes munies de barreaux menant à d'autres sections de cellules. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Unité carcérale au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,04.02

Unité carcérale au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Bloc de cellules vu en enfilade. Au centre, un large corridor au bout duquel se trouve une fenêtre. Sur la gauche, une série de cellules au-dessus desquelles se trouve une passerelle grillagée donnant accès à d'autres cellules. À droite, une enfilade de fenêtres et un parapet muni de barreaux et qui laisse voir un niveau inférieur. Au plafond, des lampes de forte puissance alternent avec des ventilateurs. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,05.01

Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Instrument de torture connu comme le supplice de la goutte d'eau. L'appareil consiste en un pilori de bois muni d'ouvertures pour les pieds et les mains et au-dessus duquel sont surperposés deux barils de différentes taille. L'installation se trouve dans une salle d'exposition perçée d'une porte donnant sur un corridor et la porte des toilettes, comme l'indique une affichette bilingue «washrooms - toilettes». Deux affichettes descriptives placées dans des cadres ont été fixées au mur entre la porte et l'instrument de torture. Photographie : n&b ;21 x 28 cm.
Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,05.02

Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Instrument de torture consistant en une surface rectangulaire matelassée destinée à recevoir le corps du supplicié et munie de multiples sangles servant à maintenir ce dernier en place. Cette installation était utilisée, entre autres, pour l'administration de la «strappe». L'appareil est placé sous verre dans cette salle d'exposition. En arrière-plan, on distingue une vitrine abritant divers objets, l'appareil servant au supplice de la goutte d'eau, une porte donnant sur un corridor sur le mur duquel ont été fixées deux affichettes où on peut lire «cells - cellules» et «washrooms - toilettes». Sur la droite, on peut voir, en partie, un cercueil placé en position verticale. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,05.03

Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Détail de l'instrument de torture auquel était attaché, au moyen de sangles, le détenu destiné à recevoir l'administration de la «strappe». Celle-ci, posée sur le dessus de l'appareil, prend la forme d'une poignée à laquelle est fixée une mince et étroite pièce de bois percée de petits trous à intervalles réguliers. (Voir aussi 037/A2.01,05.02). Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,05.04

Appareil de torture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Instrument de torture (?) ayant l'apparence d'un chevalet de peinture en bois. Celui-ci est posé dans un coin d'une pièce servant de salle d'exposition. Tout près, une affichette est posée sur un lutrin et la section est délimitée par un cordon. À droite, une fenêtre est partiellement barricadée au moyen de planches. À gauche et derrière le chevalet, une porte fermée. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Atelier de couture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,06.01

Atelier de couture au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vaste pièce percée de grande fenêtres, sur la droite, et dans laquelle ont été placées, dos à dos, deux rangées d'une dizaine de machines à coudre électriques. Parallèlement à cet arrangement, et à droite, une rangée de tables de coupe mises bout à bout, puis une autre rangée de machines à coudre. En arrière-plan et sur la gauche, on aperçoit une mezzanine abritant du mobilier dont de grandes tables. C'est là qu'on accroche à une tige, près du plafond d'où pendent des luminaires, les manteaux confectionnés sur le plancher. D'autres éléments de moblier (table de coupe, casiers) meublent le dessous de la mézzanine. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Les cuisines du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,06.02

Les cuisines du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Grande pièce au plancher carrelé éclairée par de petites fenêtres en hauteur et par des néons. Au centre se trouve un îlot légèrement surélevé et sur lequel sont disposés fourneaux et autres appareils de cuisson. Une hotte suspendue surplombe l'îlot sur toute sa longueur. En arrirère-plan, on distingue une étagère et une table sur lesquelles sont placées les instruments de cuisine. Derrière, un module évier est appuyé contre le mur. Sur la gauche, une table de cuisine et des chaises sont à disposition des cuisiniers. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Dégat causés au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul au lendemain de l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.01

Dégat causés au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul au lendemain de l'émeute de 1962
Vue aérienne du pénitencier au lendemain de l'émeute du 17 juin 1962. Les dégâts causés par les émeutiers et le feu sont bien visibles. Nombre de bâtiments exhibent des toitures brûlées ou effondrées et des murs soufflés. Plus au sud s'étend le village de Saint-Vincent-de-Paul et, au delà, la rivière des Prairies et les berges de l'île de Montréal. Photographie : n&b ;
Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.02

Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
Vue d'ensemble du complexe central du pénitencier le jour de l'émeute du 17 juin 1962. Les pompiers s'activent à éteindre le feu pris dans une aile carcérale du côté ouest. À l'avant-plan, des détenus curieux se tiennent derrière une clôture grillagée au-delà de laquelle se trouvent des gardiens armés. Une deuxième aire clôturée se trouvent plus au nord avec détenus et gardiens. Au centre, l'aire dégagée est occupée par les pompiers, les gardiens et autres employés du pénitencier. Camions de pompiers, voiture de patrouille, tracteur, camionnette et boyaux d'incendie complètent le décor. Photographie : n&b ; 20,5 x 25,5 cm.
Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.03

Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
Des pompiers s'activent à éteindre le feu pris dans une aile carcérale du côté ouest du pénitencier, le jour de l'émeute du 17 juin 1962. Deux lances d'incendie projettent des jets d'eau vers les fenêtres d'où s'échappent de denses volutes de fumée. En avant-plan, on reconnaît les gardiens, certains armés, et des employés curieux grimpés sur le toit d'un bâtiment. À gauche, on arrive à distinguer les aires grillagées derrière lesquelles sont isolés les détenus. Photographie : n&b ; 20,5 x 25,3 cm.
Ateliers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul détruits par le feu en 1956
P037/A2.01,07.04

Ateliers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul détruits par le feu en 1956
Vue des ateliers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dont une partie a été détruite par un incendie accidentel le 20 mars 1956. C'est là que se trouvaient la buanderie, la cordonnerie, la reliure et l'atelier de coupe. Bâtis le long du mur d'enceinte sud-ouest, on voit bien les ruines encore fumantes dans ce paysage hivernal. D'autres bâtiments sont aussi visibles, dont un en construction. En avant-plan, une clôture grillagée longe le mur d'enceinte, dont on voit le mirador ouest, isolant un bâtiment situé hors des murs du pénitencier. Photographie : n&b ; 20,1 x 25,4 cm.
Corps principal et aile carcérale du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.06

Corps principal et aile carcérale du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
Au centre, le bâtiment principal auquel est rattachée l'aile carcérale touchée par le feu suite à l'émeute du 17 juin 1962. On peut voir, à droite, sur les murs, les traces noires laissées par la fumée qui sortait des fenêtres du bâtiment incendié. Photographie : n&b ; 12 x 16,7 cm.
Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.07

Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
Des pompiers s'activent à éteindre le feu pris dans une aile carcérale du côté ouest du pénitencier, le jour de l'émeute du 17 juin 1962. Deux lances d'incendie projettent des jets d'eau vers les fenêtres d'où s'échappent de denses volutes de fumée. En avant-plan, on reconnaît les gardiens, certains armés, et l'aire grillagée derrière lesquelles sont isolés les détenus. Au centre, l'aire dégagée est occupée par les pompiers, les gardiens et autres employés du pénitencier. Camions de pompiers, voiture de patrouille, tracteur, camionnette et boyaux d'incendie complètent le décor. Photographie : n&b ; 11,8 x 17,4 cm.
Dégâts causés au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.08

Dégâts causés au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
Vue aérienne de la partie partie nord du pénitencier illustrant les dégâts causés par les incendies déclenchés lors de l'émeute du 17 juin 1962. De nombreux bâtiments, dont l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur, des ateliers et une aile carcérale ont vu leurs toitures brûlées ou effondrées, ne laissant, parfois, paraître qu'une carcasse calcinée. Sur la droite, on peut voir les bâtiments de Canada centre de prévention. 1962. Photographie : n&b ;
Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
P037/A2.01,07.10

Incendie au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul suite à l'émeute de 1962
Des pompiers s'activent à éteindre le feu pris dans une aile carcérale du côté ouest du pénitencier, le jour de l'émeute du 17 juin 1962. Deux lances d'incendie projettent des jets d'eau vers les fenêtres d'où s'échappent de denses volutes de fumée. En avant-plan, on reconnaît les gardiens, certains armés, et l'aire grillagée derrière lesquelles sont isolés les détenus. Un peu plus loin, on peut distinguer une deuxième aire grillagée qui isole un autre groupe de détenus. Au centre, l'aire dégagée est occupée par les pompiers, les gardiens et autres employés du pénitencier. Camions de pompiers, voiture de patrouille, tracteur, camionnette et boyaux d'incendie complètent le décor. Photographie : n&b ; 19 x 24,1 cm.
Résidence du préfet du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,08.01

Résidence du préfet du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vaste maison de pierre de quatre étages servant de résidence au préfet du pénitencier. La résidence était située en dehors des murs du pénitencier, maintenant au 5486, boulevard Lévesque est. Les fenêtres et le balcon sont abrités par des auvents et le terrain gazonné est parsemé d'arbres. Sur la gauche, on aperçoit des passants là où le terrain descend vers la rivière. Avant septembre 1932. Photographie : n&b ; 12,4 x 15,3 cm.
Résidence du préfet du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,08.02

Résidence du préfet du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue de l'arrière de la résidence du préfet située au 5486 boulevard Lévesque est, tel qu'elle apparaît le 20 janvier 1937. Cette habitation de quatre étages en pierre possédait un jardin clôturé donnant sur la rivière des Prairies et auquel on accédait par un imposant escalier double. Sur la gauche, on peut voir la maison voisine, alors que sur la droite un chemin en terre battue longeant la propriété mène au boulevard Lévesque. Tout au fond, en arrière-plan, on distingue le mirador est et une partie du mur d'enceinte du pénitencier. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Résidence du préfet du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,08.03

Résidence du préfet du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Au centre, on peut voir une vaste maison de pierre servant de résidence au préfet du pénitencier. La résidence était située en dehors des murs sur un terrain gazonné et parsemé d'arbre, maintenant au 5486, boulevard Lévesque est. On peut également distinguer les fils électriques qui longe le boulevard. Sur la gauche, une autre habitation, détruite dans les années 1960 pour laisser place au collège de formation du personnel. En avant-plan, se trouve la montée Saint-François et, à l'intersection avec le boulevard Lévesque, un panneau sur lequel on peut lire "ARRET STOP" et près duquel se tiennent deux fillettes. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Hébergement pour gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1950
P037/A2.01,08.04

Hébergement pour gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1950
Vue en plongée sur les logements des gardiens du pénitencier situés près du mirador nord sur la montée Saint-François. Le bâtiment consiste en une construction rectangulaire de deux étages surmontée d'un toit à double versants perçé de lucarnes et de quatre cheminées. Quatre unités d'habitation au toits en appentis viennent se greffer du côté ouest de cette construction, chacune possédant un jardin où l'on peut voir du linge étendu sur des cordes à linge. Derrière le bâtiment on peut voir la cheminée et la chaufferie du pénitencier. En avant-plan se trouve un stationnement alors qu'au loin on distingue un convoi ferroviaire, le mirador ouest du Centre fédéral de formation, des champs et des boisés. Années 1950. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
L'hôpital du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,09.01

L'hôpital du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue sur un bâtiment en pierre de deux étages, aux fenêtres grillagées, et dont le toit est surmonté d'un lanterneau, également en pierre. Une clôture en chaînes de maille permet d'en contrôler l'accès. En arrière-plan, on distingue une aile carcérale du complexe principal. Photographie : n&b ;
Salle d'examen de l'hôpital du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,09.02

Salle d'examen de l'hôpital du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Pièce aux murs et au mobilier blancs meublée d'une table d'examen, d'une lampe suspendue, de chariots et d'armoires vitrées. Le mur du fond est percé d'une porte qui laisse entrevoir une seconde pièce équipée d'un appareil servant à la stérilisation des instruments médicaux. Une affiche pour test de vue est fixée au mur, à gauche de la porte, alors qu'on devine, du même côté, la présence d'une fenêtre qui laisse entrer la lumière. Photographie : n&b ;
Intérieur de la chapelle catholique romaine du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,10.01

Intérieur de la chapelle catholique romaine du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue centrale de l'autel et du retable de la chapelle catholique du pénitencier. En avant-plan, plusieurs rangées de bancs. Photographie : n&b ;
Intérieur de la chapelle protestante du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.01,10.02

Intérieur de la chapelle protestante du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue centrale de l'autel de la chapelle protestante du pénitencier. On peut voir au-dessus de l'autel une banderolle sur laquelle on peut lire "Happy Year" alors que de part et d'autre ont été dressés deux sapins de noël. En avant-plan, quelques rangées de bancs. Photographie : n&b ;
Carrière utilisée par le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.02.01

Carrière utilisée par le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue aérienne de la carrière exploitée par le pénitencier. On peut apercevoir une pelle mécanique, des guérites et un bâtiment servant au concassage de la pierre. Le paysage environnant est fait de champs, d'arbres, de fermes et d'habitations disposées le long des routes. En arrière-plan, sur la gauche, on peut voir une seconde carrière. Photographie : n&b ;
Carrière du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.02.03

Carrière du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Dans ce paysage de monticules de pierre concassée, de blocs de pierre et de chemins tortueux on aperçoit deux grands palans d'acier arrimés au sol par des cables tendus. Une guérite, deux ou trois bâtiments modestes en bois et un concasseur peuplent ce paysage désertique, alors qu'une dizaine d'ouvriers vaquent à leurs occupations. Photographie : n&b ;
Transport de la pierre au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.02.04

Transport de la pierre au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Locomotive à essence Plymouth tirant au moins deux plateformes sur roues avec leur chargement de pierre ainsi que deux ouvriers. Un troisième homme, sur la gauche, se tient devant le convoi. En arrière-plan, on voit les ateliers construits le long du mur d'enceinte nord-ouest et, sur la droite, une partie d'une structure métallique qui rappelle la base d'un château d'eau. Début des années 1900. Photographie : n&b ;
Convoi sur rail à la carrière du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.02.05

Convoi sur rail à la carrière du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Une locomotive tirant quatre plateformes à ridelles s'est immobilisée sur des rails posés sur le sommet d'un tertre artificiel. L'une des ridelles du premier wagon a été retirée et la plateforme, à moitié basculée vers la pente. Au sol, on peut voir deux grands panneaux qui semblent avoir glissé du wagon. Un deuxième tertre, moins haut, est visible sur la droite, alors qu'en avant-plan une mare d'eau complète ce décor hivernal. Photographie : n&b ;
Porcherie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.03.01

Porcherie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Ces deux bâtiments de ferme, de forme rectangulaire et à un étage, indépendants mais agencés en forme de T, servaient de porcherie pour le pénitencier. Le bâtiment visible en arrière-plan (1949) possède des murs en pierre de taille et un toit à double pente. Le bâtiment en avant-plan (1928), impressionnant par ses dimensions et son avant-corps, est également construit en pierre de taille et possède un toit en dos d'âne perçé de six lucarnes et de lanternaux assurant la ventilation. Un rail, bien visible en avant-plan, traverse ce paysage de terre battue et de brousailles. Photographie ; n&b ; 21 x 28 cm.
Étable des vaches et laiterie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.03.02

Étable des vaches et laiterie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Bâtiment érigé en 1942, de forme allongée et d'une hauteur de quatre étages au toit mansardé à deux versants servant d'étable à vaches. Seul le rez-de-chausée est perçé de fenêtres. Quatre lucarnes laissent pénétrer la lumière dans la partie mansardée alors que des lanternaux assurent la ventilation. Le bâtiment semble recouvert de tôles dans son entièreté. Devant, un bâtiment de forme carrée et de dimension plus modeste, sert de laiterie. À droite, dans ce paysage de terre battue et de brousailles, se trouve un silo alors qu'en arrière-plan on distingue une partie de la porcherie. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Grange à foin du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.03.03

Grange à foin du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Construction en bois érigé en 1947, de forme allongée au toit mansardé à deux versants recouvert de tôle et munis de trois lanternaux assurant l'aération. En façade, deux portes à double ventaux en permettent l'accès. Ce bâtiment était utilisé pour entreposer le fourrage. Photographie : n&b ;
Remise pour machinerie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.03.04

Remise pour machinerie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Érigée en 1944, cette construction d'un étage en pierre de taille et au toit à double versant servait à entreposer la machinerie utilisée pour les travaux de la ferme. On y logeait également les bureaux des instructeurs et des superviseurs. Une large ouverture aménagée en façade en permettait l'accès et des fenêtres, munies de barreaux, laissaient entrer la lumière. Un poste d'essence a été érigé près de l'un des coins du bâtiment devant lequel s'étend une aire de terre battue. En arrière-plan, des fils électriques traversent le ciel alors que, sur la gauche, on distingue un autre bâtiment de ferme. Photographie : n&b ;
Poulailler du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.03.05

Poulailler du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Érigé en 1943, ce bâtiment rectangulaire à un étage, en bois et au toit à double versant, servait de poulailler. Les murs étaient percés de fenêtres, et le toit de lanternaux, assurant ainsi lumière et aération. À l'un des angles de la construction, on voit un poteau électrique, alors qu'en avant-plan deux rails traversent une aire de terre battue. Photographie : n&b ;
La ferme du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.03.06

La ferme du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue aérienne des bâtiments de ferme du pénitencier. On reconnaît, en avant-plan, les deux bâtiments de la porcherie et, plus au sud, de gauche à droite, le poulailler, la remise, la laiterie et l'étable, puis la grange. Plus loin, on peut voir les installations de Canada centre de prévention traversé par le chemin de fer et, en arrière-plan, le pénitencier et le village de Saint-Vincent-de-Paul, la rivière des Prairies et l'île de Montréal. Photographie : n&b ;
Gardiens et véhicules motorisés au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul, années 1910-1920
P037/A2.04,01.01

Gardiens et véhicules motorisés au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul, années 1910-1920
Placés sur une seule ligne, des gardiens du pénitencier prennent la pose aux côtés de véhicules motorisés à l'extérieur de l'enceinte. Outre les voitures, on peut distinguer deux locomotives à essence. La scène se déroule devant un bâtiment à deux niveaux percé, à l'étage, de trois fenêtres en demi-cercle. En arrière-plan,sur la gauche, on voit bien le mur d'enceinte nord-ouest et le mirador ouest. Années 1910-1920. Photographie : n&b ;
Gardiens et chevaux au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.04,01.02

Gardiens et chevaux au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Gardiens du pénitencier posant, sur une seule ligne, aux côtés de chevaux, harnachés, seuls ou par équipage de deux. Cette scène hivernale se passe devant les ateliers situés le long du mur d'enceinte sud-ouest. Photographie : n&b ;
Le lieutenant-colonel Piuze et monsieur Émile Labrecque au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.04,01.03

Le lieutenant-colonel Piuze et monsieur Émile Labrecque au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Le préfet du pénitencier, le lieutenant-colonel Piuze, en civil, épingle une décoration sur la poitrine du gardien Émile Labrecque, en uniforme et ganté. La scène se déroule devant un bâtiment dont on ne voit qu'une volée de six marches et une porte en bois. Photographie : n&b ; 17,8 x 10,5 cm.
Émery Théoret, gardien au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.04,01.04

Émery Théoret, gardien au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Portrait du gardien Émery Théoret, à mi-cuisse, en uniforme et avec chapeau. Photographie : n&b ;
Gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul posant devant le bloc carcéral
P037/A2.04,01.06

Gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul posant devant le bloc carcéral
Les gardiens et leurs supérieurs, dont bon nombre arborent des décorations militaires, posent à l'intérieur de l'enceinte du pénitencier devant l'aile ouest du bloc principal. Placés sur quatre rangées, certains sont assis, à même le sol ou sur des chaises, alors que d'autres sont debout. Photographie : n&b ; 20,6 x 27,6 cm
Gardiens posant devant le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.04,01.07

Gardiens posant devant le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Les gardiens du pénitencier posent devant l'ancient couvent des Dames du Sacré-Coeur alors intégré au complexe pénitentiaire. En uniforme, portant casquette ou képi, certains sont assis sur des bancs alors que d'autres se tiennent debout, notamment sur les marches menant à l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur. Sur la droite, un autre gardien monte un cheval. Photographie : n&b ;
Personnel médical et aumônier au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.04,01.08

Personnel médical et aumônier au pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Sept hommes, dont cinq infirmiers en sarreau blanc, certains portant le képi, prennent une pose décontractée. Ainsi, sur la gauche, un infirmier, sourire aux lèvres, fait mine de verser le contenu d'une bouteille d'alcool dans un contenant médical. Au centre de cette composition on retrouve l'aumônier du pénitencier et un dernier personnage, portant chapeau et cigarette à la main, assis à sa gauche. De la pièce, on n'aperçoit qu'une fenêtre à carreaux et un petit secrétaire. Photographie : n&b ;
Gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul au champs de tir
P037/A2.04,02.01

Gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul au champs de tir
Trois hommes en tenue réglementaire, chemise, cravate et casquette ou casque colonial, se tiennent debout dans un champs. L'un deux tient une pipe, un autre une liasse de documents. Derrière eux on distingue les positions de tirs, des cibles et, tout juste au-dessus, des numéros identifiant chacune d'elles. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul au champs de tir
P037/A2.04,02.02

Gardiens du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul au champs de tir
Trois hommes en tenue réglementaire, chemise, cravate et casquette ou casque colonial, se tiennent debout dans un champs. L'un prend en photographie les deux autres qui se serrent la main. Derrière eux on distingue les positions de tirs, des cibles et, tout juste au-dessus, des numéros identifiant chacune d'elles. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Fanfare du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul paradant dans une rue du village
P037/A2.05,01.01

Fanfare du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul paradant dans une rue du village
Fanfare composée de membres en uniforme du personnel du pénitencier défilant dans une rue de Saint-Vincent-de-Paul. Dirigé par le chef d'orchestre brandissant un bâton pour donner la mesure, une vingtaine de musiciens placés sur quatre colonnes jouent de divers instruments. En arrière-plan, une rangée de maisons et un ou deux badauds. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Joueurs de baseball et dignitaires du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul vers les années 1920
P037/A2.05,02.01

Joueurs de baseball et dignitaires du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul vers les années 1920
Portrait d'un groupe de 19 hommes disposés sur trois rangs et dont dix portent un uniforme à rayures verticales et casquettes arborrant le chiffre 4 et les lettres AR. En avant-plan, derrière le marbre, cinq joueurs, un genoux au sol, prennent la pose classique. Au second rang, neuf dignitaires en costume, assis, et au troisième rang, cinq autres joueurs, debout. Derrière eux on distingue le grillage protecteur et, en arrière-plan, quelques bâtiments. Années 1920. Photographie : n&b ;
Présentateur et spectateurs lors d'une compétition sportive tenue au centre fédéral de formation vers les années 1950
P037/A2.05,02.02

Présentateur et spectateurs lors d'une compétition sportive tenue au centre fédéral de formation vers les années 1950
Un homme, debout, agissant comme présentateur, tient un micro alors que derrière lui sont assis trois hommes et deux femmes sur des bancs mis bout à bout. Sur la droite, un quatrième homme, debout et appuyé contre une table, observe la scène qui se joue hors cadre. Derrière ce groupe, un mur d'enceinte surmonté d'une clôture grillagée et barbelée. En arrière-plan, on voit la chaufferie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul et, tout juste à droite, le toit du bâtiment servant d'hébergement aux gardiens. Plus loin derrière on peut aussi voir l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur et les deux clochers de l'église de Saint-Vincent-de-Paul. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.45). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Détenus asssistant à un événement gymnique aux Loisirs Immaculée-Conception en 1956
P037/A2.05,02.04

Détenus asssistant à un événement gymnique aux Loisirs Immaculée-Conception en 1956
Un gymnaste, en plein vol, s'éxécute au cheval sautoir sous la supervision d'un deuxième gymnaste. En arrière-plan, des détenus, sous la surveillance de gardiens, occupent les gradins. La scène se déroule au gymnase des Loisirs Immaculée-Conception. 23 novembre 1956. Photographie : n&b ; 8,8 x 11,6 cm.
Remise d'un trophée à un détenu gagnant d'un match de boxe dans les années 1950
P037/A2.05,02.05

Remise d'un trophée à un détenu gagnant d'un match de boxe dans les années 1950
Trois hommes se tiennent devant un ring. Au centre, un détenu, torse nu et serviette jetée sur les épaules, reçoit un trophée d'un homme en costume qui lui serre la main. Sur la gauche, un gardien en uniforme mais tête nue, assiste à la remise. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 10,7 x 12,7 cm.
Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.06

Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
Dans un ring, deux détenus sont engagés dans un combat de boxe sous les yeux de l'arbitre. Sur le plancher et en arrière-plan, un quatrième homme est assis à une table et surveille la progression du match. Devant lui, un appareil est posé sur une petite table et un tourne-disque sur une autre. Plus loin derrière, trois gardiens observent le match. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 10,5 x 12,5 cm.
Trois détenus et un organisateur posent devant un ring dans les années 1950
P037/A2.05,02.07

Trois détenus et un organisateur posent devant un ring dans les années 1950
Portrait de quatre hommes, bras dessus bras dessous, posant devant un ring après un match de boxe. Le troisième homme à partir de la gauche tient un trophée. À sa droite, on voit l'arbitre puis un autre boxeur. Sur la droite se tient un organisateur. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 10,5 x 12,8 cm.
Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.09

Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
Dans un ring, deux détenus s'affrontent dans un combat de boxe sous les yeux d'un arbitre. Sur le plancher, deux hommes assis regardent le match. En arrière-plan, trois gardiens et des détenus assis dans les gradins observent le combat. La scène se déroule dans un gymnase aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 10,5 x 12,9 cm.
Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.11

Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
Deux détenus en tenue réglementaire, bras entremêlés, s'acharnent dans le coin d'un ring. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 10,1 x 12,6 cm.
Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.12

Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
Sur le plancher d'un ring, deux détenus, en tenue réglementaire, dans le feu de l'action, s'affrontent dans un combat de boxe sous les yeux attentifs de l'arbitre. Dans les gradins, les détenus observent le duel. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 8 x 10,4 cm.
Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.14

Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
Sur le plancher d'un ring, deux détenus, en tenue réglementaire, dans le feu de l'action, s'affrontent dans un combat de boxe sous les yeux attentifs de l'arbitre. Dans les gradins, les détenus observent le duel. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 5,2 x 7,9 cm.
Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.15

Combat de boxe entre détenus dans les années 1950
Dans un ring, deux détenus, en tenue réglementaire, s'affrontent dans un combat de boxe. Ici, l'un des protagoniste tente de retrouver l'équilibre sous l'oeil attentif de son adversaire. Sur le plancher, un homme, assis, observe le combat alors qu'en arrière-plan deux gardiens assurent la sécurité. La scène se déroule aux Loisirs Immaculée-Conception dans les années 1950. Photographie : n&b ; 10,2 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.16

Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Vue d'ensemble du terrain de jeu du Centre fédéral de formation lors d'une compétition sportive entre détenus. Au centre du terrain, un groupe de six ou sept détenus, observés par des officiels, terminent un sprint. Plus loin derrière, un autre groupe attend son tour. Sur la gauche et au centre, le reste des détenus, assis dans les gradins, observent la compétition. Sur la droite, des officiels et d'autres spectateurs. Ici et là, la présence des gardiens est bien visible. En avant-plan on devine des activités de construction. On peut voir des parpaings empilés contre un bâtiment, une camionnette sur laquelle on peut lire «Justice Dept. Canada», une brouette et un gardien qui se tient dans l'ombre d'une cheminée. L'arrière-plan est occupé par des bâtiments appartenant au Centre fédéral de formation dont on voit, sur la gauche, l'un des miradors. Années 1950. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.47). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.18

Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Vue d'ensemble du terrain de jeu du Centre fédéral de formation lors d'une compétition sportive entre détenus. Sur la gauche et au centre, les détenus, assis dans des gradins ou sur un banc, semblent profiter d'un temps mort. Sur la droite, des officiels et d'autres spectateurs. Ici et là, la présence des gardiens est bien visible. En avant-plan on devine des activités de construction. On peut voir des parpaings empilés contre un bâtiment, une camionnette sur laquelle on peut lire «Justice Dept. Canada» une brouette et un gardien qui se tient dans l'ombre d'une cheminée. L'arrière-plan est occupé par des bâtiments appartenant au Centre fédéral de formation dont on voit, sur la gauche, l'un des miradors. Années 1950. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.40). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Trois détenus posent sur un podium lors de compétitions sportives tenues au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.19

Trois détenus posent sur un podium lors de compétitions sportives tenues au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Trois hommes, dont deux portent un dossard, se tiennent sur un podium lors de compétitions sportives entre détenus tenues au Centre fédéral de formation. Derrière eux, devant un bâtiment du centre, on peut voir au sol les pistes de terre battue servant au saut en hauteur et, plus loin, une brouette et des lits sommaires. Années 1950. Détail (tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - voir P037/A2.05,02.42). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de souque à la corde entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.21

Compétition de souque à la corde entre détenus dans les années 1950
Une vingtaine de détenus, répartis en deux groupes, sont engagés dans une compétition de souque à la corde sous les regards de codétenus et des gardiens. En arrière-plan, on peut voir le grillage protecteur d'un jeu de baseball et deux bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. Détail (tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - voir P037/A2.05,02.39). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.23

Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
Une vingtaine de détenus, engagés dans une compétition de course à pied, viennent de prendre le départ devant le regard des officiels. En arrière-plan, sur la gauche et au centre, codétenus et gardiens observent l'épeuve. La scène se déroule au Centre fédéral de formation. Années 1950. Détail (tirage : n&b ; 8,9 x 11 cm - voir P037/A2.05,02.38). Négatif : n&b ;10 x 12,5 cm.
Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.25

Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
Six détenus, portant dossards, sont engagés dans une compétition de course à pied. Un officiel encourage l'un des coureurs sous les regards de ses codétenus et d'un gardien. En arrière-plan, on voit bien les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.46). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.27

Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
Six détenus, engagés dans une compétition de course à pieds, franchissent ou s'apprêtent à franchir le fil d'arrivée. De chaque coté, des officiels, chronomètre à la main, enregistrent les performances des coureurs. En arrière-plan, on distingue des codétenus et les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. Détail (tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - voir P037/A2.05,02.41). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.29

Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
Sous le regard attentif des officiels et de codétenus, un participant vient de franchir la barre. Au sol sont posées les baguettes de bois servant de tige transversale pour le bon déroulement de l'épreuve. Derrière, les codétenus sont réunis dans les gradins. Sur la gauche, quelques gardiens sont rassemblés près du grillage protecteur du terrain de baseball. En arrière-plan se dessine les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir aussi P037/A2.05,02.43). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.31

Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
Sous le regard attentif d'un officiel, un participant tente de franchir la barre. Derrière, un deuxième participant attend son tour. Sur la gauche, on aperçoit une brouette et des lits, alors qu'en arrière-plan se dessine les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.44). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.33

Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Vue d'ensemble montrant détenus, officiels, gardiens et spectateurs lors d'une compétition sportive entre détenus. En avant-plan et derrière le présentateur, des bancs ont été mis bout à bout pour accommoder certains spectateurs. Sur la gauche, des détenus sont rassemblés alors que d'autres, en face, occupent les gradins. En arrière-plan, le mur d'enceinte, un mirador et des bâtiments du Centre fédéral de formation. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.37). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.35

Compétition sportive entre détenus dans les années 1950
Un détenu s'éxécute au saut en longueur sous l'oeil d'un officiel. Plus loin, on distingue gardiens et détenus sur un arrière-plan de bâtiments appartenant au Centre fédéral de formation. Années 1950. Détail (tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - voir P037/A2.05,02.48). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.37

Compétition sportive entre détenus dans les années 1950
Vue d'ensemble montrant détenus, officiels, gardiens et spectateurs lors d'une compétition sportive entre détenus. En avant-plan et derrière le présentateur, des bancs ont été mis bout à bout pour accommoder certains spectateurs. Sur la gauche, des détenus sont rassemblés alors que d'autres, en face, occupent les gradins. En arrière-plan, le mur d'enceinte, un mirador et des bâtiments du Centre fédéral de formation. (Tirage : n&b ; 8,9 x 11,6 cm - Voir P037/A2.05,02.37). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.38

Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
Une vingtaine de détenus, engagés dans une compétition de course à pied, viennent de prendre le départ devant le regard des officiels. En arrière-plan, sur la gauche et au centre, codétenus et gardiens observent l'épeuve. La scène se déroule au Centre fédéral de formation. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.23). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de souque à la corde entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.39

Compétition de souque à la corde entre détenus dans les années 1950
Une vingtaine de détenus, répartis en deux groupes, sont engagés dans une compétition de souque à la corde sous les regards de codétenus et des gardiens. Sur la droite, un officiel encourage les participants. En arrière-plan, on peut voir le grillage protecteur d'un jeu de baseball et deux bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. Voir aussi P037/A2.05,02.21). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.40

Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Vue d'ensemble du terrain de jeu du Centre fédéral de formation lors d'une compétition sportive entre détenus. Sur la gauche et au centre, les détenus, assis dans des gradins ou sur un banc, semblent profiter d'un temps mort. Sur la droite, des officiels et d'autres spectateurs. Ici et là, la présence des gardiens est bien visible. En avant-plan on devine des activités de construction. On peut voir des parpaings empilés contre un bâtiment, une camionnette sur laquelle on peut lire "Justice Dept. Canada" une brouette et un gardien qui se tient dans l'ombre d'une cheminée. L'arrière-plan est occupé par des bâtiments appartenant au Centre fédéral de formation dont on voit, sur la gauche, l'un des miradors. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.18). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.41

Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
Six détenus, engagés dans une compétition de course à pieds, franchissent ou s'apprêtent à franchir le fil d'arrivée. De chaque coté, des officiels, chronomètre à la main, enregistrent les performances des coureurs. En arrière-plan, on distingue des codétenus et les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.27). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Trois détenus posent sur un podium lors de compétitions sportives tenues au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.42

Trois détenus posent sur un podium lors de compétitions sportives tenues au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Trois hommes, dont deux portent un dossard, se tiennent sur un podium lors de compétitions sportives entre détenus tenues au Centre fédéral de formation. Derrière eux, devant un bâtiment du centre, on peut voir au sol les pistes de terre battue servant au saut en hauteur et, plus loin, une brouette et des lits sommaires. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.19). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm
Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.43

Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
Sous le regard attentif des officiels et de codétenus, un participant vient de franchir la barre. Au sol sont posées les baguettes de bois servant de tige transversale pour le bon déroulement de l'épreuve. Derrière, les codétenus sont réunis dans les gradins. Sur la gauche, quelques gardiens sont rassemblés près du grillage protecteur du terrain de baseball. En arrière-plan se dessine les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.29). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.44

Épreuve de saut en hauteur lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
Sous le regard attentif d'un officiel, un participant tente de franchir la barre. Derrière, un deuxième participant attend son tour. Sur la gauche, on aperçoit une brouette et des lits, alors qu'en arrière-plan se dessine les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Voir aussi P032/A2.05,02.31). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Présentateur et spectateurs lors d'une compétition sportive tenue au centre fédéral de formation vers les années 1950
P037/A2.05,02.45

Présentateur et spectateurs lors d'une compétition sportive tenue au centre fédéral de formation vers les années 1950
Un homme, debout, agissant comme présentateur, tient un micro alors que derrière lui sont assis trois hommes et deux femmes sur des bancs mis bout à bout. Sur la droite, un quatrième homme, debout et appuyé contre une table, observe la scène qui se joue hors cadre. Derrière ce groupe, un mur d'enceinte surmonté d'une clôture grillagée et barbelée. En arrière-plan, on voit la chaufferie du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul et, tout juste à droite, le toit du bâtiment servant d'hébergement aux gardiens. Plus loin derrière on peut aussi voir l'ancien couvent des Dames du Sacré-Coeur et les deux clochers de l'église de Saint-Vincent-de-Paul. (Voir aussi P037/A2.05,02.02). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.46

Compétition de course à pied entre détenus dans les années 1950
Six détenus, portant dossards, sont engagés dans une compétition de course à pied. Un officiel encourage l'un des coureurs sous les regards de ses codétenus et d'un gardien. En arrière-plan, on voit bien les bâtiments du Centre fédéral de formation. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.25). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
P037/A2.05,02.47

Compétition sportive entre détenus au Centre fédéral de formation dans les années 1950
Vue d'ensemble du terrain de jeu du Centre fédéral de formation lors d'une compétition sportive entre détenus. Au centre du terrain, un groupe de six ou sept détenus, observés par des officiels, terminent un sprint. Plus loin derrière, un autre groupe attend son tour. Sur la gauche et au centre, le reste des détenus, assis dans les gradins, observent la compétition. Sur la droite, des officiels et d'autres spectateurs. Ici et là, la présence des gardiens est bien visible. En avant-plan on devine des activités de construction. On peut voir des parpaings empilés contre un bâtiment, une camionnette sur laquelle on peut lire "Justice Dept. Canada", une brouette et un gardien qui se tient dans l'ombre d'une cheminée. L'arrière-plan est occupé par des bâtiments appartenant au Centre fédéral de formation dont on voit, sur la gauche, l'un des miradors. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.16). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Compétition sportive entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.48

Compétition sportive entre détenus dans les années 1950
Un détenu s'éxécute au saut en longueur sous l'oeil d'un officiel. Plus loin, on distingue gardiens et détenus sur un arrière-plan de bâtiments appartenant au Centre fédéral de formation. Années 1950. (Voir aussi P037/A2.05,02.35). Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Pause rafraîchissement lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
P037/A2.05,02.49

Pause rafraîchissement lors de compétitions sportives entre détenus dans les années 1950
Sur les terrains du Centre fédéral de formation un groupe d'une quarantaine de détenus et d'une dizaine de gardiens et d'employés profite d'une pause pour dégustez hot-dogs et rafraîchissements. Devant un bâtiment en bois à un étage qui semble servir de cantine, deux petites tables on été installées pour servir les détenus qui font la queue. En arrière-plan, sur la droite, le mirador nord du Centre fédéral de formation et le mur d'enceinte qui s'étire de part et d'autre. Négatif : n&b ; 10 x 12,5 cm.
Gare du chemin de fer du Canadien Pacifique à Saint-Vincent-de-Paul en 1914
P037/A2.06,01.01

Gare du chemin de fer du Canadien Pacifique à Saint-Vincent-de-Paul en 1914
Bâtiment de bois recouvert de bardeaux, de forme rectangulaire surmonté en sa partie centrale d'un deuxième étage, percé de deux fenêtres, et d'une cheminée en pierre. La partie longue faisant face aux rails est percée de trois portes et de plusieurs fenêtres à carreaux. Cette façade porte trois affiches publicitaires, un écriteau sur lequel on peut lire «St. Vincent de Paul», et un petit panneau sur lequel on arrive à lire «...money orders issued here». À droite de la porte principale est accroché un tableau noir sur lequel on a inscrit l'horaire du train à la craie. Sur le quai on peut voir un chariot à bagage, deux bancs de bois et un baril. Sur la gauche et sur la droite on aperçoit deux poteaux électriques.1914. Photographie : n&b ; 20,3 x 25,4 cm.
Gare du chemin de fer du Canadien Pacifique à Saint-Vincent-de-Paul en 1900
P037/A2.06,01.02

Gare du chemin de fer du Canadien Pacifique à Saint-Vincent-de-Paul en 1900
Bâtiment de bois de deux étages au revêtement extérieur en planches à clins et surmonté d'un toit à double versant interrompu par une lucarne-pignon. La façade donnant sur le quai est perçée de deux portes, d'une fenêtre en saillie et d'une fenêtre rectangulaire. Sur un panneau placé au-dessus de la porte principale on peut lire «St. Vincent de Paul». L'horaire des trains est affiché à gauche de la porte alors que sur le coin du bâtiment on peut lire sur un pannonceau «Dominion Express...». Sur le quai, monté sur pilotis, trois jeunes hommes posent pour la caméra, imités par trois cheminots grimpés sur une draisine posé sur les rails. En avant-plan, deux voies se rejoignent pour n'en former qu'une près d'un aiguillage de chemin de fer, alors qu'une série de poteaux électriques semblent les longer au-delà d'un petit bâtiment de bois. 1900. Photographie : n&b ; 20,3 x 25,4 cm.
Vestige d'une structure de bois sur la rivière des Prairies à Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.06,02.01

Vestige d'une structure de bois sur la rivière des Prairies à Saint-Vincent-de-Paul
De forme irrégulière cette structure en bois, dont ne subsiste que les vestiges, fut construite dans les eaux de la rivière des Prairies non loin de ses berges. Sur la rive, on peut voir un mur de soutènement surmonté d'un parapet au-delà duquel on distingue un bâtiment et quelques arbres. Photographie : n&b ;
La traverse à Sigouin à Saint-Vincent-de-Paul en 1915
P037/A2.06,02.02

La traverse à Sigouin à Saint-Vincent-de-Paul en 1915
Deux hommes, portant chapeau et manteau, sont debout dans une embarcation de la traverse à Sigouin. Un troisième, assis, agit comme pilote. Sur le flanc de l'embarcation, accostée à un pontont, on peut lire, à l'avant, l'inscription «g .sigouinG S», alors qu'en arrière-plan se profile les berges de l'île de Montréal. 1er décembre 1915. Photographie : n&b ;
Autobus de la compagnie Transport provincial dans les années 1930
P037/A2.06,03.01

Autobus de la compagnie Transport provincial dans les années 1930
Autobus de modèle britannique Leyland Lioness des années 1930 immobilisé devant la gare routière de Greyhound Lin(es) dont on peut voir le nom écrit sur l'auvent surplombant l'entrée. Sur une affiche acrochée au coin du bâtiment on peut lire «...s d'autobus». Sur l'autobus même on peut lire «Montreal Vancouver COAST to COAST New york Los Angeles» et plus bas «BOSTON NEW YORK QUEBEC MONTREAL TORONTO DETROIT CHICAGO WINNIPEG VANCOUVER». Sur la porte on lit les chiffres «369» et «SPECIAL» sur l'affiche au-dessus du pare-brise. Sur le flanc de l'autobus , on peut aussi lire, inscrit dans un lozange «La compagnie de transport provincial CTP». La plaque minéralogique porte l'inscription «QUEBEC 38 A-303» et sur une seconde plaque, attachée sous la première, «AUTOBUS 107». 1938.- Photographie : n&b ; 20,4 x 25,1 cm.
Intérieur d'un autobus Leyland Lioness dans les années 1930
P037/A2.06,03.02

Intérieur d'un autobus Leyland Lioness dans les années 1930
Vue de l'intérieur d'un autobus britannique Leyland Lioness dans les années 1930. Deux rangées composées de deux sièges côte à côte sont placées de part et d'autre d'une allée centrale menant vers l'arrière du véhicule. Plafonniers et luminaires, rideaux aux fenêtres et porte-bagage accommodent les besoins des voyageurs. Années 1930. Photographie : n&b ;
Cimetière du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.06,04.01

Cimetière du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Vue sur un mur d'enceinte construit en pierre de taille et dans lequel est aménagé une entrée flanquée de deux piliers. Au-dessus du mur s'élève une croix de pierre rappelant la croix celtique. Devant, sur un terrain vague, est planté un poteau auquel est fixé un pannonceau en forme de flèche sur lequel on peut lire «propane». En arrière-plan, se dessine une ligne d'arbres dénudés. Le cimetière, où étaient inhumé les corps des détenus non-réclamés de confessions autres que catholique, était situé sur le côté est de la montée Saint-François, à environ 300 mètres au nord du chemin de fer. En opération jusqu'en 1989, ne subsiste aujourd'hui que la croix qui s'élevait au dessus des murs du cimetière et qui fut conservée afin de servir de monument commémoratif. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Vue partielle du cimetière de la paroisse de Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.06,04.02

Vue partielle du cimetière de la paroisse de Saint-Vincent-de-Paul
Une cinquante de pierres tombales, la plupart de dimensions modestes, sont plantées sur un terrain gazonné, délimité d'un côté par des habitations, visibles en arrière-plan et, sur la gauche, par une ligne d'arbres dénudés sur lesquels s'appuient deux échelles. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Collège des officiers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.06,05.01

Collège des officiers du pénitencier Saint-Vincent-de-Paul
Le long du boulevard Lévesque est, au delà d'une série de piliers de pierre entre lesquels sont fixés des grilles de fer forgé, on distingue deux habitations cossues dont celle de gauche servie de collège des officiers. Seuls des arbres dénudés peuplent ce paysage hivernal. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Collège de formation du personnel pénitencier à Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1970
P037/A2.06,05.02

Collège de formation du personnel pénitencier à Saint-Vincent-de-Paul dans les années 1970
Vue d'ensemble de deux bâtiments situés sur le côté sud du boulevard Lévesque est. Le bâtiment de gauche, au 5500, est une construction moderne de briques et de béton qui abrite le Canada College du personnel, responsable de la formation du personnel carcéral. Le bâtiment de droite, au 5486, servait de résidence aux préfets du pénitencier. Dans ce paysage hivernal, on distingue, en arrière-plan, les berges de l'île de Montréal. En avant-plan, une voiture se dirige vers l'est sur le boulevard Lévesque. Années 1970. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.
Centre de formation du personnel pénitentiaire à Saint-Vincent-de-Paul
P037/A2.06,05.03

Centre de formation du personnel pénitentiaire à Saint-Vincent-de-Paul
Façade d'un bâtiment de trois étages dont la partie principale est constituée d'un mur de béton au profil en dents de scie abritant une fenestration et se projetant au-dessus de l'entrée. Le reste de cette structure de forme cubique est parée de murs de briques. En avant-plan, sur un terre-plein gazonné, un drapeau du Canada flotte au bout d'un mât flanqué de deux lampadaires. Derrière, un chemin d'accès et un large escalier de béton menant à l'entrée. Sur la droite, on distingue un bâtiment de pierre et, sur la gauche, les rives de l'île de Montréal. Ce bâtiment abrite le Correctional Service of Canada ou Canada Collège du personnel. Photographie : n&b ; 21 x 28 cm.

Retour à la page d'introduction        


Les documents sur notre site web sont diffusés à des fins de recherche et de référence seulement. La reproduction ou l’utilisation de nos documents, que ce soit à des fins commerciales ou non commerciales, est strictement interdite sans avoir obtenu l’autorisation écrite de l’organisme au préalable.
Pour l’utilisation de nos fichiers et pour avoir accès à des fichiers en haute résolution, consultez les conditions d’utilisation.
Contactez-nous par courriel (info-cal@shgij.org) en spécifiant les documents concernés et pour quelle utilisation la demande est faite.